AIKIDO

Qu’est-ce que l’Aikido?

L’Aïkido est un art martial d’origine japonaise pratiqué dans le monde entier

L’Aïkido est un art martial d’origine japonaise créé dans la première moitié du XXe siècle par Morihei Ueshiba sur la base de techniques martiales, à mains nues et avec armes blanches, pratiquées par les guerriers de l’ancien Japon jusqu’à la fin du XIXe siècle. Il a pris sa forme actuelle après la seconde guerre mondiale, le fils du fondateur Kishomaru Ueshiba et les professeurs de sa génération ont été les acteurs de cette mise en forme.

Plusieurs styles et variations existent ; nous nous rattachons au style principal qui se transmet par  l’Aïkikaï, centre mondial de l’Aïkido, aujourd’hui dirigé depuis Tokyo par  Minoru Ueshiba, le petit-fils du fondateur.

L’Aïkido est pratiqué dans le monde entier, la France est après le Japon le second pays par le nombre de pratiquants. Nous avons bénéficié depuis plus de  50 ans de l’installation de professeurs japonais délégués par l’Aïkikaï puis de la formation de professeurs français au centre de Tokyo et maintenant de la capacité à former en France jusqu’à un haut niveau.

L’Aïkido repose sur trois grandes valeurs :

  • L’harmonie. L’Aïkido est un art martial sans compétition qui permet de se construire dans la pratique avec l’autre ;
  • Le rapprochement des participant-e-s. Uni-e-s dans la pratique, les aïkidokas sont tous/toutes à la même école : celle de la tolérance et de la solidarité ;
  • Le respect. Plus qu’un art martial, l’Aïkido est un art de vivre. Il invite au respect de soi et des autres.

L’AÏKIDO ET LES JEUNES ADULTES

Issu des arts martiaux pratiqués par les Samouraïs, l’Aïkido permet de se forger un corps et un esprit capables de se protéger et de faire face. Tout en mobilité et en relâchement, l’Aïkidoka sait se protéger des frappes et des saisies : il/elle sait chuter, « esquiver » et utiliser aussi les armes traditionnelles (le bokken, le jo et le tanto).

L’AÏKIDO ET LES ADULTES

Il n’y a pas d’âge pour commencer : le but est de découvrir dans une ambiance conviviale et constructive un art martial traditionnel et moderne dans son évolution.

De plus, l’Aïkido est sans compétition : chacun-e progresse à son rythme et sans pression.

L’Aïkido ne demande pas beaucoup de matériel. Pour débuter, vous aurez simplement besoin d’un kimono assez résistant (keikogi). Après quelques années de pratique, votre enseignant-e vous proposera de revêtir le hakama (large pantalon noir des samouraïs).

L’AÏKIDO ET LES FEMMES

– « Ai-je ma place dans un club d’art martial ?…« 

Cette discipline est accessible à toutes les femmes. La FFAAA compte près de 7 000 féminines de tous niveaux ou âges. Pour apprendre à se défendre, pour mieux se connaître, pour gérer ses émotions, pour gagner en souplesse et se dépenser. L’épanouissement personnel est au coeur de la pratique.

– « J’ai peur de me faire mal…« 

L’Aïkido repose sur la mobilité, « l’esquive » et le respect de soi et de ses partenaires. Les techniques d’Aïkido sont faites pour respecter le corps et ses articulations. L’apprentissage est progressif et dispensé dans un cadre sécurisé par des enseignant-e-s diplômé-e-s reconnu-e-s par l’Etat. Si vous avez des craintes, parlez-en dans nos clubs affiliés.

L’AÏKIDO ET LES ENFANTS

L’enfant peut pratiquer à partir de 6-7 ans. Certains clubs proposent même des séances à des enfants plus jeunes encore. 

N’hésitez pas à demander à votre club une séance d’essai sans engagement, afin de savoir si l’Aïkido plaît à votre enfant. Les enseignant-e-s de nos clubs affiliés seront ravi-e-s de vous accueillir.